• bonjour,

    et voici, comme tous les ans : le printemps des poètes.

    Rendez-vous dans les bibliothèques pour quelques instants de bonheur en écoutant des lectures de poésies... qui vous feront, peut-être rêver, qui sait ?


    votre commentaire
  • ( ͡° ͜ʖ ͡°)  ( ͡° ͜ʖ ͡°)  ( ͡° ͜ʖ ͡°)

    Trois p'tits garçons

    faisaient des ronds

    sur le bord de l'eau

    sous le nez d'Hugo.

     

    Passa une libellule

    en forme de virgule.

    L'eau com'un miroir

    reflétait tout espoir

    de cette vie

    qu'il y a ici.

     

    Trois p'tits crapauds

    la tête hors de l'eau,

    fixaient la libellule,

    près d'un monticule

    à côté d'un caillou

    beau com'un bijou.

     

    Trois p'tites gouttes

    glissèrent de la route,

    toutes transparentes

    et si différentes.

     

    Mare ou rivière ?

    Tout est dans l'air.

    Belle est la nature

    si elle reste PURE.

     

    (écrit le 17/03/2016)

     


    votre commentaire
  •  

    Il était petit

    n'avait pas grandi.

    Il était apeuré

    n'avait pas bougé.

    Il était droit

    n'avait plus d'emploi.

    Il était perdu

    n'avait plus de rue.

    Il était désorienté

    n'avait plus d'idée.

    Il était chômeur

    n'avait plus de cœur.

    Il était sans bonheur

    de ce grand malheur.

     

    (écrit le 16 mars 2016)


    votre commentaire
  •  

    oui je me souviens

    de ce beau matin

    où le soleil luisait

    et de cet air frais.

    L'herbe couverte de rosée

    perlait sur mes chaussures.

    J'admirais Dame Nature

    qui chaque jour me sourit.

     

    Oui je me souviens

    de ce grand sapin

    avec ses longues branches

    qui tombent en panache

    et cette couleur si franche

    qui se mélange à cette mousse

    si belle, si fine, si douce.

    J'admirais Dame Nature

    qui chaque jour me sourit.

     

    Oui je me souviens

    de ce beau matin

    où ce petit crapaud

    sautillait près de l'eau.

    Comme il était beau !

     

    J'admirais Dame Nature.

    Petit Crapaud me sourit.

     

    Oui je me souviens

    de ce beau matin

    et de cette toile d'araignée

    à mon portail, accrochée.

    Toute la nuit, elle avait tissé

    la courageuse araignée.

     

    J'admirais Dame Nature.

    J'admire toujours Dame Nature.

    Dame Nature reste nous Nature !

     

    (écrit le 22 mars 2016)

     

     


    votre commentaire
  •  

    tout là-bas, le soleil se lève à l'horizon.

    J'aime sa couleur rouge orangée

    cela me donne des frissons

    lorsque me traversent ses rayons.

    Soudain arrive cette chaleur

    parcourant mon frêle corps.

    M'envahit alors un grand bonheur

    et mon cœur se serre fort.

     

    J'aime sa couleur jaune orangée

    s'élevant haut dans le ciel

    se perdant derrière la Tour Eiffel.

     

    Joue-t-il à cache-cache ?

    Danse-t-il avec les branches ?

     

    J'aime sa couleur rose orangée

    quant arrive la soirée

    et qu'il se perd à l'horizon

    pour une nuit pleine de songes.

     

    (écrit le 31 mars 2016)


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires