•  

    Près de l'ancienne école

    la gentille Carole

    avec son p'tit air frivol

    court et caracole.

    C'est sa tante Nicole

    qui l'élève à Dôle

    dans le milieu viticole.

    Cette tante d'origine espagnole

    a épousé le gars de l'auto-école.

    Elle, le nez dans ses casseroles

    et lui, les mains dans ses bagnoles.

    Une nièce que l'on cajole

    depuis sa terrible rubéole.

    Elle était devenue tel un pétiole

    sur lequel repose une luciole.

    Elle aimait ces petites bestioles

    qui faisaient des cabrioles

    et retombaient sur les scaroles

    ou parfois à même le sol.

    La gentille Carole

    souvent extrapole

    pour flatter son idole.

    Elle voit les banderoles

    qui décorent le Capitole

    court, dégringole,

    fait la mariole,

    et son espoir s'envole !

    A ce moment, elle rigole

    et s'empiffre de profiteroles.

    la petite Carole   "ol" "olle"

     

    (écrit en août 2015)

     


    votre commentaire
  • J'ai pris un malin plaisir à écrire ce qui suis ci-dessous ! je me suis bien amusée !!!!

    Un CHâle CHamarré traînait sur une CHaise,

    seul le CHat habitait ce CHalet,

    son cœur battait la CHamade.

    Il était CHancelant de CHaleur.

    Avait-il du CHagrin ?

    Des restes de CHabichou

    et un fond de CHâblis

    pourrissaient dans le CHai.

    Dans un coin, un CHalut

    oublié par un CHalutier

    pendait sur le CHâlit.

    Y a-t-il eu une CHamaille ?

    Tout est CHamboulé

    près de la CHeminée et dans la CHambrée.

    Des reflets CHatoyants

    proviennent du CHâteau

    près de CHâteauroux et

    le CHat CHatouilleux

    attend la CHatte du CHâteau.

    Auront-ils des CHatons ?

    Ou auront-ils une vie CHaste ?

    Près de la CHeminée,

     des CHiffons CHenillés

    sentaient la CHélidoine.

    Avaient-ils été CHemises ?

    Appartenaient-ils à un CHenapan ?

    Plein de mystères ce CHalet.

    Une CHenille CHevelue rampait

    sur le CHevalet près du CHaudron.

    Du CHocolat fondu, des CHipolatas, des CHips,

    avaient été CHipoté.

    Qui avait pu CHiquer ?

    DéCHirer un CHèque ?

    et avoir un esprit CHimérique ?

    Sûrement pas la CHinoise CHic

    de CHinon au joli CHignon,

    ni ce CHilien venu du CHili

    avec son grand CHapeau.

     

    Et voilà  tout ce CHarabia

    sans CHarade, sans CHanson,

    sans CHapiteau, sans CHarlatan

    pour CHaparder les mots en CHA,

    CHE, CHI...

    Et tout à une CHute !!!!!

     

    CHut !!!!

    "CHa alors"

     

    (écrit en janvier 2016)

     


    2 commentaires
  • égarement....à vélomoteur...

    Je parcours à vélomoteur

    respirant la bonne humeur

    les rues autour du Sacré-Cœur.

    J'oublie ainsi tous les malheurs

    et c'est avec une certaine ardeur,

    et sous cette ardente chaleur

    que j'ai du baume au cœur.

    Ces rues s'étendant en longueur,

    je fais vrombir mon moteur

    passant devant le salon du coiffeur

    qui lui, joue avec les couleurs ;

    passant devant le séranceur

    démêlant ces fils avec vigueur.

    Sur la place du Tertre, un souffleur

    de verre évite les malfaiteurs.

    Un groupe d'enfants rieurs

    traverse sous les projecteurs.

    Sur les marchés, l'étal des primeurs

    répand une délicieuse odeur

    où se mélange celle des fleurs

    du fleuriste aux taches de rousseur.

    Ces bruits de la rue font un chœur

    qui flotte en apesanteur

    au-dessus de notre pudeur.

    Deux fillettes jouent dans ce secteur,

    une petite blonde tout en rondeur

    qui ruisselle de sueur,

    et l'autre, plus en hauteur

    avec une étrange pâleur.

    Sont-elles amies ou sœurs ?

    C'est alors que passe le sieur

    jadis, percepteur.

    Toujours avec son frère docteur,

    ils marchent tous deux avec lenteur?

    se souvenant du temps où sur le Croiseur

    ils étaient jeunes, complices sans frayeur,

    ils naviguaient alors ailleurs.

    Ils ont connu l'époque à vapeur

    ces locomotives, quelle lourdeur.

    Et de cette guerre où ils sont sortis vainqueurs !

    il fallait bien voir dans le viseur

    et tous ceux qui étaient dans les torpilleurs...

    Tandis que dans mon rétroviseur

    j'aperçois derrière moi plein de chauffeurs

    j'oublie bien vite toute cette laideur.

    Au-dessus de moi, un para-moteur

    un bruit sourd s'échappe de son bimoteur.

    Ce vol fait rêver l'ingénieur

    réfléchissant devant son ordinateur.

    Dans sa voiture jaune, le facteur

    n'oublie pas ses souvenirs de boxeur.

    Et là-haut, sur le toit, s'acharne le ramoneur.

    Et dans le jardin, le martin-pêcheur

    guette ses proies près de l'eau, bon pêcheur !

    Près des ruches, l'apiculteur

    se prépare à récolter en douceur

    ce miel "toutes fleurs"

     

    Pouvez-vous m'indiquer l'heure ?

    Merci à ce brave laboureur

    qui avait stoppé son tracteur.

     

    Je me suis bien éloignée du Sacré-Cœur

    à tourner et tourner depuis des heures !!!!

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Bonjour à tous et toutes,

    Je suis outrée par la nouvelle qui est tombée l'autre jour, c'est-à-dire : la réforme (non pardon : la "rephorme" de " lortografe")!!!!

    Ce n'est pas par curiosité, mais pas intérêt que j'ai cherché tout de suite, la liste de ces fameux 2400 mots !

    Après lecture de cette fameuse page téléchargée, je vous avouerais que je n'ai pas tout bien compris. Enfin, une chose est sûre c'est que je continuerai avec le bon et vrai français (qui est ma langue maternelle)

    JAMAIS non JAMAIS je ne m'abaisserai à un tel niveau (nivo) et oui ! pourquoi pas !  hein !!!!

    Je ne comprends pas, comment, nos académiciens ont pu "pondre" c'est le mot, une telle réforme ! Ah ! je ne vous "tire pas mon chapeau, Messieurs, mais par contre, je vais me faire plaisir en vous accordant 2 C à "accademissiens" et comme je suis généreuse, je vous fais cadeau de 2 S

    Ce qui me fait encore plus bondir c'est que ce gouvernement a fait passer cette réforme, qui, jusqu'à présent, avait été toujours laissée au placard !

    Voilà, chers écoliers, chères écolières, et tous ceux que cela va arranger, écrivez phonétiquement, comme bon vous semble et vous aurez, haut la main, tous vos examens !!!!  et en plus, avec les félicitations.

    Que demande le peuple ! que l'on s'adapte au niveau des plus faibles !!!

    Et moi, maintenant, je vais instaurer la réforme des maths, ce qui constituera à "SUPPRIMER LES CHIFFRES"

     

    bye bye !!!


    votre commentaire
  • bonjour,

    et voici, comme tous les ans : le printemps des poètes.

    Rendez-vous dans les bibliothèques pour quelques instants de bonheur en écoutant des lectures de poésies... qui vous feront, peut-être rêver, qui sait ?

    et nous revoici déjà en 2017 le re-nouveau, le printemps qui pointe le bout de son nez, alors voici quelques vers que je viens de créer et écrit sur ces magnolias !

    le printemps des poètes

     


    votre commentaire
  • Bonjour,

    je viens de créer un nouveau blog sur mes photos persos happy

    voici le lien :http://photosdejocelyne.eklablog.com


    votre commentaire