• élèves

    Rien de plus merveilleux

    que ce petit monde enfantin

    qui vous regarde dans les yeux

    dès qu'arrive le matin.

     

    Ils sont tous là, ou presque,

    emmitouflés l'hiver,

    fragiles comme une fresque,

    ils vous disent bonjour comme hier.

     

    Semblables à de jeunes faons

    et libres de tous mouvements,

    ils trottinent sans pardon

    dans cette cour, en tous sens.

     

    Un petit caillou inaperçu

    et, les deux mains en avant,

    on s'étale et arrivent les pleurs suraigus

    un "peu de rouge" et on est content.

     

    Ils sont satisfaits d'eux-mêmes

    et cherchent toujours à faire plaisir.

    Très sensibles au plus profond de leur âme,

    ils aiment, à leur maîtresse : offrir !

     

    Il faut aimer avec plus que passion

    ce petit monde parfois bien turbulent

    et toujours y prêter grande attention

    car il y a toujours des coquins !

     

    C'est un grand bonheur

    de vivre entourée de ces "lutins".

    Dès que le réveil sonne, votre cœur

    se gonfle de joie comme tous ces lendemains...

     

    (écrit le 26/01/1977)

     


    votre commentaire
  • Petit ou grand

    cheveux au vent

    chemin faisant

    il s'en va !

    triste, content,

    avec ou sans

    amis, parents

    il s'en va !

    et parcourant,

    soit en marchant

    ou en courant,

    il s'en va !

    besoin d'instant,

    seul un moment,

    réfléchissant

    il s'en va !

    et retraçant

    au fil des ans

    sa vie passant.

    il s'en va !

    en emportant

    rêves d'enfants,

    rêves d'antan

    pour bien longtemps.

     

    Il est parti

    nouvelle vie

    fera ici !

     

    (écrit le 18/12/2015)


    votre commentaire
  • p'tit gamin

    Il est malin

    le p'tit lutin.

    De bon matin

    il tremp'son pain,

    avant Martin,

    l'ami lapin.

    Il est coquin

    le p'tit lutin

    au nez si fin

    s'aspergeant de parfum,

    son bonnet en lin

    sur ses ch'veux bruns

    il pass' son chemin.

    Pour toi, p'tit Gabin

    gentil gamin !

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique